Quand la maladie est un cadeau 4


Quand la maladie est un cadeau

Ça faisait longtemps que je voulais écrire cet article. Il est plus intime, plus profond. Je repoussais l’écriture, peut-être par peur ou à cause de l’auto-sabotage…

Le titre vous choque peut-être. Vous vous dites que c’est impossible de penser ça car vous (ou un proche) souffrez de problèmes de santé et que votre quotidien est dur voir insupportable.

J’ai longtemps pensé cela. Je me répétais à longueur de journée « pourquoi ça tombe sur moi » « je ne le mérite pas » « la vie est injuste« . Je peux vous dire que je connais exactement la signification du mot SOUFFRANCE.

En 2013, ma santé s’est dégradée à une vitesse fulgurante. Je passais mes journées aux toilettes, je dormais tout le temps, j’avais des douleurs diffuses… . Certains jours, je ne pouvais quasiment plus marcher. J’avais des migraines intenses souvent suivies d’une crise d’angoisse. Je me retrouvais aux urgences pour entendre dire « prenez du Paracétamol, ça va passer » ou encore « tout est normal« . Je vous passe la longue liste de toutes ces aventures car mon intention n’est pas de me plaindre ou de créer de la pitié mais simplement de vous partager un bout de mon histoire pour que vous puissiez comprendre la suite.

Je ne pouvais plus regarder mon corps et mon esprit se dégrader comme ça. Où était la « Elo » pleine de pep’s et d’énergie?  Elle était toujours là, au fond de moi, cachée derrière la tétanie, la colère, la peur, l’incompréhension et la frustration. J’étais alors une boule d’émotions négatives sur pattes. Mais comme dans mes anciennes habitudes, je ne montrais RIEN. Quand j’expliquais mes problèmes de santé aux autres, personne ne comprenait vraiment, mais peu importe.

Un jour, après avoir englouti une tonne de livres et de conférences en développement personnel, j’ai dit STOP. Je me suis (r)éveillée petit à petit et j’ai commencé à prendre conscience de plein de choses. Je me suis demandé quel était le message que la vie essayait de m’envoyer à travers ces épreuves. Non, je ne mérite pas de souffrir donc pourquoi je traversais cela?

J’ai commencé à méditer, à écouter ce qu’il y avait à l’intérieur de moi, à me libérer du passé, à pardonner à moi et aux autres et à comprendre que tout cela avait un sens.

La maladie m’a permis de grandir, d’évoluer, d’apprendre les richesses du corps humain et de notre âme à travers l’alimentation et la spiritualité. Elle m’a permis de me découvrir, d’à nouveau croire en moi, d’apprendre à oser prendre ma place et être qui je suis vraiment (moi qui pensais être un ovni depuis petite). Mais aussi d’apprendre à dompter cette hypersensilibité (≠ hyperémotivité) pour en faire une force. Je me reconnecte à mes rêves, à mes premières passions. Je veux reprendre la danse, la mêler au yoga pour créer le mouvement et la liberté à travers le corps et de l’esprit.

Donc oui, je vois ces problèmes de santé comme un cadeau car c’est grâce à cela que je suis ici, à écrire cet article et à le partager avec vous. Rien de tout cela n’existerait! Ni Briller de santé, ni ces partages et les merveilleuses rencontres que j’ai faites. Je suis reconnaissante et je dis merci à la vie de m’avoir secouée, de m’avoir (r)éveillée et de me permettre de briller un peu plus chaque jour.

Evidemment, je suis encore en chemin et ces dernières semaines ont été intenses, comme un rappel à l’ancrage et à l’enracinement. C’est pour cela aussi que vous observerez quelques changements dans le contenu que je vous proposerai. Je veux être en accord avec moi-même et avec mes désirs profonds. Je veux suivre mon intuition encore et encore.

Il y a encore des périodes difficiles, quelques symptômes encombrants mais je l’accepte et je fais confiance. Je sais que bientôt, je serai en meilleure santé que je ne l’ai jamais été.

L’envie de vivre est plus forte. L’envie de transmettre et de partager est puissante. L’envie d’être libre et pleinement moi-même est intense.

Peu importe les difficultés, tendez l’oreille. Il y a toujours un message caché derrière, un apprentissage à découvrir, un transformation à en devenir.

Mon intention est que vous aussi, vous puissiez suivre votre coeur pour traverser ou même éviter de devoir passer par la souffrance. Je ne dis pas que c’est un chemin obligatoire, bien au contraire. C’est étant aligné, épanoui, reconnaissant et pleinement soi-même que nous pouvons vivre cette merveilleuse vie en toute liberté, dans l’amour et la joie.

 

Du fond du coeur, je vous envoie plein d’ondes positives et d’amour. J’espère que cet article vous aura inspirés et qu’il vous donnera l’envie de changer votre vision des choses pour briller de mille feux ♥

 

Tendrement,

 

Elodie

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Quand la maladie est un cadeau

  • leila

    Merci pour ce témoignage très personnel. Je suis sur que tu aides beaucoup de gens à s’inspirer de ta résistance face aux épreuves et à mettre en place se qu’il faut pour aller mieux. Après c’est à chacun de se relever et d’y mettre sa volonté. Tu nous inspires et nous donnes des clefs. Je t’envoie de bonnes ondes moi aussi

  • Anaïs

    Bonjour Elodie,

    C’est profondément ce en quoi je crois. Notre corps nous parle sans cesse à travers tous types de symptomes que nous pouvons avoir.

    Tu es une femme qui apparait comme pétillante et toujours de bons conseils et je trouve ça génial que tu aborde ce sujet si ça peut aider certains à en prendre conscience!

    Merci de nous livrer un peu plus personnellement ton expérience c’est magnifiquement écrit

    Belle journée!